Une marketplace pour les chauffeurs indépendants

 

Maximiser les revenus des chauffeurs indépendants, tout en offrant un meilleur choix et des prix plus bas aux clients, tel est l’objectif ambitieux de Lymo, la première application intégrant taxis et VTC. Portée par sa vision, la startup romande s’apprête à lancer un projet pilote mi-avril à Genève.

 

 

Lymo est la première application intégrant les taxis et les VTC, ayant pour but de maximiser les revenus des chauffeurs indépendants, tout en offrant un meilleur choix et des prix plus bas aux clients. Les chauffeurs, pour réduire leur temps d’attente, peuvent avec cette « bourse aux courses » adapter leur prix en fonction de la demande. Besoin d’une limousine ou d’un véhicule familial? Les clients pourront choisir l’option de course qui leur convient le mieux.   Une plateforme équitable    C’est en écoutant les chauffeurs exposer leurs problèmes que l’idée d’une application équitable est née. Le constat est alarmant comme nous l’explique la startup genevoise: la situation des chauffeurs indépendants est de plus en plus précaire. Leurs revenus horaires sont insuffisants et couvrent à peine leurs charges. Les coûts d’abonnement aux centrales ainsi que les pourcentages prélevés par les diffuseurs de courses sont trop élevés et les chauffeurs n’ont pas d’autre choix que d’augmenter leurs heures de travail.     « On s’est rendu compte que certains chauffeurs aimeraient bien baisser leurs tarifs afin d’augmenter leur taux d’occupation mais n’avaient pas les moyens de le faire » déclare Mélanie Malhamé qui, à  34 ans, est une des premières à rejoindre la start-up en tant que directrice générale de Suisse. Un autre constat: les taxis sont perçus par les clients comme étant trop chers alors qu’ils représentent une offre plus économique et plus rapide aux heures de pointe qui sont sujettes à des majorations excessives pratiquées par certains diffuseurs de course.   Une place de marché pour réunir   Forte de ces constats, l’équipe de Lymo a développé une place de marché ayant pour objectif de générer plus de revenus pour les chauffeurs et d’améliorer le niveau des prestations des courses pour augmenter la demande. Malgré les conflits existants entre les chauffeurs de taxis et de VTC la nouvelle plateforme intègre tous les chauffeurs indépendants de Genève et fait ainsi jouer la concurrence à leur avantage et à l’avantage du client.    Aujourd’hui la startup genevoise se prépare au « prélancement » de son comparateur de courses, prévu aux alentours du 12 avril. Comme nous l’explique Elle Steinbrecher, Responsable de la Communication de Lymo « Nous voulons nous assurer que l’application et le concept fonctionnent bien avant de nous lancer dans d’autres villes. Nous allons prendre le temps qu’il faudra. Genève est notre projet pilote, si tout se passe bien nous allons multiplier le concept dans d’autres villes en Suisse et à l’étranger. Nous aimerions nous lancer à Zurich avant fin 2019. »   Déjà 10 collaborateurs   Lymo a été fondée en mars 2017 à Genève. Les deux fondateurs s’appellent Alex Sabbag et Majed Samawi. C’est en écoutant les acteurs actuels du marché que l’idée d’une plateforme équitable est née. L’équipe commence alors à travailler sur une plateforme avec pour objectif de générer plus de revenus pour les chauffeurs indépendants et d’améliorer le niveau des prestations des courses pour augmenter la demande. Actuellement il y a 10 personnes qui travaillent pour Lymo.   L’entreprise en Suisse est dirigée par Mélanie Malhamé. Titulaire d’un Master in Management du King’s College London et d’un Bachelor of Science in Management de l'HEC Lausanne, la directrice apporte ses 11 ans d'éxperience chez L’Oreal et LVMH.(ES)